Les Climats du vignoble de Bourgogne, patrimoine mondial de l'UNESCO


« En Bourgogne, quand on parle d’un Climat, on ne lève pas les yeux au ciel, on les baisse sur la terre »

Bernard Pivot, écrivain et président du comité de soutien.

 

Des « Climats » uniques au monde


Inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis le 4 juillet 2015, les Climats du vignoble de Bourgogne représentent un site culturel unique. Depuis 2000 ans, l’homme y cultive la vigne, guidé par la volonté de relier toujours plus finement le vin au lieu qui le produit, de l’identifier par son origine. Ce travail a donné naissance à une mosaïque exceptionnelle de plus de 1000 Climats, faisant de la Bourgogne la référence mondiale en matière de viticulture de terroir. Cette culture de la vigne a progressivement  fait émerger un patrimoine unique et diversifié : les murets et cabottes du vignoble, l’habitat vigneron des villages mais aussi les monuments des villes de Dijon et de Beaune. Un héritage architectural qui matérialise l’empreinte des moines, des ducs Valois de Bourgogne, des négociants et des vignerons… qui ont façonné, promu et protégé les Climats au fil des siècles. Un patrimoine que nous vous invitons à découvrir. Un patrimoine qui appartient désormais à l’humanité toute entière.

 

Trésors pour l’humanité

 

Uniques et fragiles, les Climats du vignoble de Bourgogne constituent un héritage à protéger et à transmettre. Leur reconnaissance sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, en tant que «paysage culturel», s’inscrit dans cet objectif. C’est un engagement pris, devant la communauté des nations, à respecter et à préserver la «valeur universelle exceptionnelle» des Climats, comme «œuvre conjuguée de l’homme et de la nature». [Article 1, paragraphe 3 de la convention du Patrimoine mondial]

 

Qu’est-ce qu’un « Climat » en Bourgogne ?

 

« Climat » est un mot 100 % bourguignon qui désigne le terroir viticole. Les Climats sont des parcelles de vignes que les hommes ont précisément délimitées, nommées et révélées au fil des siècles.

Chaque Climat possède sa propre personnalité, autant culturelle, à travers son histoire millénaire, que naturelle, par ses sols, sous-sols, expositions et micro-climats… Ici, chaque vin de Climat a un goût unique, révélé par l’utilisation d’un seul cépage (Pinot noir pour les vins rouges, Chardonnay pour les vins blancs), et sa place dans la hiérarchie des crus. Plus de 1247 Climats se succèdent ainsi sur le périmètre inscrit au Patrimoine mondial, de Dijon aux Maranges. On en compte plus de 1500 dans toute la Bourgogne.